Messages

State House

Message du Président James Michel pour le nouvel an 2016

Thu, 31 December 2015

Chers Frères et Sœurs Seychellois,

Ces derniers mois, et particulièrement ces dernières semaines, voire ces derniers jours, chacun de nous a vécu, à sa façon, des moments très intenses. Mais au final, c’est le peuple qui a vaincu dans cet exercice démocratique décisif. En dépit de tout ce qui a pu être dit et tout ce dont nous avons pu être témoin, je reste persuadé que les Seychellois sont demeurés unis, ce malgré leurs divergences d’opinion. C’est cette diversité d’opinions exprimées dans le respect de l’autre, qui fait non seulement la force de notre unité en tant que peuple, mais qui fait aussi notre richesse, et nous fait aimer les Seychelles.

La nouvelle année qui s’annonce nous offre une nouvelle opportunité de réinvestir tous nos efforts dans la poursuite de l’œuvre de construction d’une Seychelles encore meilleure, dans la paix et l’unité. C’est le moment de soigner nos blessures et, dans un geste fort de solidarité et de fraternité, d’ouvrir nos bras à nos frères et sœurs, sans égard à leur opinion. C’est plus que jamais le moment de la réconciliation et de la paix.

L’année 2016 symbolise tout cela, et bien plus, c’est le début d’un nouveau chapitre dans notre vie et celle de la nation. Elle arrive avec de nouvelles opportunités mais aussi de nouveaux défis.

La nouvelle année qui s’annonce est avant tout un puissant symbole qui incarne l’espoir : l’espoir d’une meilleure Seychelles, d’un meilleur avenir, de plus de progrès et de bien-être, mais aussi de plus de responsabilité. C’est une année où je procéderai à des changements importants et radicaux : des changements qui se feront dans la paix, l’ordre et la quiétude ; des changements afin de préserver nos acquis; des changements afin d’offrir plus d’opportunités et d’espoir à tous les Seychellois ; des changements qui se feront, bien entendu, dans un climat de tolérance et de respect, notamment le respect de nous-mêmes, de nos familles, de notre prochain, de notre pays et de toutes ses institutions.

Notre pays n’ira jamais de l’avant s’il n’y a pas de respect mutuel, le respect des divergences d’opinion et de croyance, le respect de notre démocratie et des institutions régaliennes. Nous devons respecter et faire confiance aux  organes indépendants prévus par la Constitution pour protéger les droits individuels et l’intérêt général de notre société. L’insulte, l’appel au désordre, ne nous amènera guère loin.  La rancune et la vengeance -  déguisées en divergences d’opinion – ne pourront que nous nuire.

A l’inverse de tout cela, notre désir est de construire une société où règneront plus de tolérance, plus d’harmonie, plus de transparence, plus d’ordre, de paix et de respect. Une société dont nos enfants et petits- enfants seront fiers de recevoir en héritage.

J’estime qu’il est de mon devoir et ma responsabilité de conduire le peuple seychellois vers une nouvelle étape de son développement afin de lui offrir encore plus d’espoir pour avancer dans la  vie, de l’aider à améliorer sa vie sociale et lui créer encore plus d’opportunités pour prendre « possession » de notre économie, de lui venir en aide là où le besoin est et de trouver une solution aux fléaux qui rongent notre société ; d’établir un nouveau style de gouvernance  - un gouvernement doté d’un nouveau style de travail - un gouvernement qui n’est pas seulement à l’écoute du peuple, mais qui le regarde désormais  d’une façon différente ; un gouvernement qui travaillera encore plus dur et qui redoublera d’efforts afin d’améliorer le niveau de vie du peuple en 2016.

Dans mon prochain discours sur l’état de la nation, je reviendrai en détail sur cette question en proposant les mesures concrètes qu’elle implique.

En attendant, ce soir je voudrais  vous assurer de mon engagement à appliquer  les changements que vous souhaitez voir au cours du mandat que vous venez de me confier. Les changements que je ferai et les actions que je prendrai au cours des 100 premiers jours de ce mandat vous donneront une claire indication de la direction que nous entendons emprunter. Ensemble, et toujours avec vous !

Cependant, le gouvernement et moi ne suffiront pas pour la réaliser. La contribution et l’appui de tous les Seychellois sont nécessaires d’autant que nous faisons tous partie de la même  famille seychelloise dans laquelle il n’y a point de place pour la division, mais où seuls priment l’intérêt, le bonheur et le bien-être, matériel, moral et spirituel. Je vous invite donc ce soir à vous joindre à moi pour assurer l’épanouissement de notre Seychelles.

Peuple seychellois,

Vous vous rappelez encore que le thème national de l’année 2015 est : « J’aime les Seychelles ! » C’est l’année au cours de laquelle nous avons fait l’inventaire de ce que nous avons accompli. Et il s’est avéré que les progrès étaient évidents, notamment pour ce qui est du renforcement des capacités des Seychellois par le biais de la création d’une multitude de petites et moyennes entreprises, et la prise en main de notre économie. Il est évident que les Seychellois sont en train de profiter de toutes les opportunités pour améliorer leur vie et s’atteler à une vie plus productive et plus positive.

Mais ne nous limitons pas à mesurer le progrès à travers les seuls canons de la richesse, des biens matériels ou le statut social. Il est également important – voire très important – de poursuivre le renforcement de nos valeurs morales et spirituelles afin de les inculquer à nos enfants. Il est de même important de faire preuve de compassion et de solidarité envers notre prochain et de participer pleinement au développement des Seychelles pour le bien de tous, comme il est aussi important de rester attaché à nos racines et de soutenir notre croissance. Il est surtout primordial de continuer à montrer notre amour pour les Seychelles.

C’est pour cette raison que, suite à de nombreuses consultations et réflexions, j’ai décidé de garder le même thème – J’aime les Seychelles – en 2016. Ce thème évoque, en effet, tous ceux en quoi nous croyons : nos Valeurs,  l’Espoir, notre Unité en tant que peuple, la Beauté de notre pays, l’Harmonie de notre peuple. Il évoque un fort sentiment d’attachement à notre patrie, à notre peuple et au progrès.

Quoique nous soyons un petit pays, notre ambition et nos aspirations ne sont pas moins tout autant aussi immenses que variées. Mais pour les réaliser, nous devons préserver, à tout prix, notre unité et notre cohésion nationale. Chacun a, d’une manière ou d’une autre, un rôle à jouer dans le développement du pays. Prenons donc nos responsabilités, unissons-nous pour renforcer nos liens, tenons-nous les mains pour travailler ensemble dans l’intérêt national et pour montrer notre amour et notre solidarité pour les Seychelles et tous nos concitoyens. Ne laissons jamais les divergences d’opinion nous diviser ! Préservons à jamais l’unité qui règne !

Le thème « J’aime les Seychelles », continuera plus que jamais à nous inspirer et nous motiver pour œuvrer encore mieux pour notre pays., Notre seul but, à cet égard, est la création d’une nation moderne et dynamique qui travaille dur, et qui est un modèle de paix, d’unité et de stabilité pour le reste du monde.

Ensemble, proclamons fièrement : J’AIME LES SEYCHELLES !

Sur ce, je souhaite à tous les Seychellois d’ici et d’ailleurs, ainsi qu’à tous les résidents et visiteurs de nos îles, une Bonne et Heureuse Année 2016 !

Que le Bon Dieu continue à nous  protéger, à nous guider et à répandre sa miséricorde sur notre Seychelles !

Merci !

View all messages