Speeches

State House

Discours du Président James Alix Michel à l’occasion de la Fête Nationale,le 18 juin, 2014

Wed, 18 June 2014

Chers Frères et Sœurs Seychellois

Excellence Monsieur Jorge Carlos de Almeida Fonseca,

Président de la République de Cabo Verde,

Excellences

Distingués Invités

La grandeur d’un pays est à la dimension de son peuple. Certes, à l’échelle mondiale nous sommes un petit pays. Mais nous sommes un petit pays aux énormes qualités. Des qualités  qui ont généré une nation unique, fière et unie dans sa diversité d’opinions et de croyances. Des qualités dans lesquelles prennent racine notre sursaut d’énergie pour surmonter les moments les plus difficiles et les plus douloureux de notre histoire. Des qualités exceptionnelles qui nous ont aussi merveilleusement servi dans nos efforts de justice, de progrès et de développement. Des qualités qui font scintiller l’étoile des Seychelles et qui nous distinguent en tant que nation. Bref, des qualités qui font de nous des Seychellois et un grand peuple.

Ce sont ces qualités et ces valeurs qui font de nous un peuple, que nous célébrons lors de la Journée Nationale. Et nous le faisons solennellement dans la joie, la paix et l’unité.

Nous éprouvons un plaisir particulier à associer le reste du monde à notre joie et nos valeurs ainsi qu’à nos  expériences et réalisations. Notre plaisir est encore plus grand quand nous le partageons avec un frère d’un petit pays insulaire comme nous.

Cette année, Son Excellence Dr Jorge Carlos Fonseca, Président de la République de Cabo Verde, nous a fait le plaisir et l’honneur d’être l’Invité d’Honneur de notre Journée Nationale. Nous lui souhaitons la bienvenue et nous vous remercions pour avoir accepté d’être des nôtres en cette occasion spéciale.

Excellence, Monsieur Jorge Carlos Almeida de Fonseca,

Président de la République de Cabo Verde,

C’est avec une immense joie que nous vous accueillons aux Seychelles. En venant aux Seychelles, vous venez chez vous.  Car en dépit de la distance qui nous sépare,  nos deux pays n’ont jamais été aussi près l’un de l’autre,  par notre parenté insulaire, notre parenté créole,  notre ambition commune  de promouvoir l’unité et  un partenariat solide des Etats insulaires et côtiers d’Afrique, et notre désir commun d’un monde plus juste et meilleur.

C’est votre première fois d’être aux Seychelles. Nous sommes si heureux de vous avoir avec nous, en une si importante occasion, heureux des échanges fraternels que nous aurons. A vous-même, à la délégation que nous sommes très heureux de recevoir à vos côtés, je souhaite donc, au nom de tous les Seychellois, la meilleure des bienvenues.

Chers Frères et Sœurs Seychellois

L’histoire d’une nation et d’un  peuple est faite d’étapes et d’instants marquants déterminant son parcours. Le 18 Juin est de ceux-là. C’est une date qui est ancrée dans la mémoire collective de notre peuple; une date qui a ouvert un chapitre clé de notre histoire. Elle commémore la naissance de la Troisième République, ce jour où notre nation a adopté une nouvelle Loi  Fondamentale – la Constitution. Elle inaugure aussi des changements radicaux dans la vie politique, notamment pour ce qui est du renforcement de la démocratie, la transformation de l’espace socioéconomique, les mentalités, une plus grande ouverture sur soi et sur le reste du monde. Bref, elle marque une étape majeure dans l’évolution des Seychelles.

En se fondant sur les circonstances de l’époque et en tenant compte de l’amplitude et la portée de l’événement, notamment la volonté exprimée par la très grande majorité du peuple, il était tout à fait normal, voire légitime, que les pères fondateurs de la Troisième République proclament la date de sa création comme la Journée Nationale.

Pendant 20 ans, nous l’avons célébrée. Aujourd’hui nous en faisons autant. Mais c’est la dernière fois que nous la célébrerons comme Journée Nationale. Certes, nous continuerons à l’honorer et la commémorer d’autant que c’est une date marquante de notre histoire. Mais nous le ferons différemment, ce sans conséquence sur l’importance et la considération qu’elle s’attache.

Chers Frères et Sœurs Seychellois

A partir de l’année prochaine, c’est le jour où nous avons conquis notre indépendance qui sera désormais fêté comme la Journée Nationale. Toutes les procédures ont été déjà engagées à cette fin.

L’idée de la proclamation du 29 Juin comme Journée Nationale me parait bien fondée. Elle répond avant tout à un souci d’unité nationale. C’est du reste ce souci d’unité nationale qui a toujours sous-tendu et sous-tend toutes nos décisions, et motive chacune de nos actions en faveur des Seychelles. L’unité nationale nous est indispensable pour entreprendre la grande marche vers de nouvelles frontières. Parce que le peuple, dans son intégralité, doit être uni autour de la cause commune: les Seychelles. Nous avons besoin d’aller de l’avant dans la paix et l’harmonie. Si la diversité de nos origines ne s'est jamais posé en obstacle à notre  coexistence paisible et harmonieuse, pourquoi alors la diversité de nos affiliations politiques devrait être une cause de division? Pourquoi devons-nous permettre que nos différences idéologiques brisent notre harmonie ? Le seul et unique rempart contre cela c’est donc l’unité nationale. C’est ma conviction.

Pour tous les Seychellois, l’unité nationale et l’indépendance sont indissociables. L’adoption de la date de l’indépendance comme notre nouvelle Journée Nationale est dictée par des motivations historiques.

En effet, le 29 Juin les Seychelles sont devenues un Etat indépendant et souverain. Cette date qui traduit notre victoire, symbolise la naissance d’une nation, l’espoir d’un avenir radieux. Elle marque le couronnement d’une lutte. Elle marque aussi l’unité du peuple dans une grande ferveur patriotique.

Le 29 Juin est une date qui ne souffre d’aucune contestation  dans l’histoire de notre pays. Elle fait l’unanimité de tous les Seychellois. C’est une date rassembleuse qui nous unit tous autour de ces valeurs qui font notre richesse, notre bonheur et notre bien-être en tant que peuple : c’est-à-dire l’unité nationale, le patriotisme, la solidarité, la fraternité, l’amour et le respect de l’autre.

Il est donc tout à fait juste que nous commémorions cette date incontournable de notre histoire en lui conférant l’importance qu’elle mérite et la reconnaissance politique, sociale, morale, institutionnelle et culturelle qu’elle suggère. Personne ne peut contester cette décision qui émane du peuple lui-même. C’est une décision pour les Seychelles, pour nos enfants, pour la postérité et pour  l’unité nationale.

Peuple Seychellois,

Les Seychelles sont un pays en marche. Nous avançons rapidement en confrontant de nouveaux défis. Mais nous avons l’énergie, les capacités, le courage, voire la résilience, de les surmonter. Ensemble nous le ferons pour le bien-être, le progrès et le bonheur de tous.

Aujourd’hui les Seychelles sont considérées comme un pays à revenu intermédiaire élevé. Pouvons-nous la transformer dans les prochaines années, en un pays à haut revenu?  Je dis oui, sans hésiter, d’autant plus que nous en avons le potentiel. Nous avons le potentiel de développer et diversifier notre économie, comme la Banque Mondiale vient d’ailleurs de le confirmer dans une étude qu’elle vient de rendre publique. Dans cette étude, les Seychelles sont classées parmi les 6 pays à revenu intermédiaire élevé qui présentent une forte probabilité de faire la transition vers une économie à haut revenu dans les prochaines années.

Cela est en soi non seulement une source de fierté et de satisfaction, mais aussi une source de motivation. Bien sûr, cette transition ne se fera pas par un coup de bâton magique. Nous devons nous y préparer en devenant encore plus productifs, en approfondissant nos connaissances et en travaillant dur. Nous devons être aussi créatifs et inventifs, attirer plus d’investissements – des investissements locaux comme étrangers.  Nous devons être intelligents dans la façon dont nous faisons le business, intelligents dans nos relations et dans nos échanges avec le reste du monde. Nous devons aussi rester responsables, soigner nos faiblesses et changer nos mentalités.

Nous devons par ailleurs harmoniser nos lois  avec la Constitution, moderniser notre législation afin de la mettre en conformité avec les meilleures pratiques internationales, tout en tenant compte de nos traditions et culture, nos spécificités.

Parallèlement, nous devons consolider nos acquis, en continuant à promouvoir en même temps un développement inclusif qui englobe toutes les couches de la société, un développement durable qui embrasse la totalité de nos préoccupations environnementales, et qui ambitionne un niveau de vie encore plus élevé pour notre peuple.

Un aspect fondamental de notre politique de développement durable, c’est l’exploitation et la gestion rationnelle que nous ferons de notre économie bleue pour en faire, à l’avenir, la ressource principale de notre économie. De multiples projets permettant aux Seychellois de prendre la place qui la leur dans cette économie sont en cours.

Notre objectif, c’est une société de saines valeurs fondée sur la maitrise de la connaissance. Une société dans laquelle le Seychellois occupe tous les postes clés dans tous les domaines. C’est de là que nous transiterons vers une économie à haut revenu. Je suis convaincu que cet objectif est à notre portée.

Au fur et à mesure que nous nous approcherons de cet objectif, nous disposerons de plus de ressources. Et cela nous permettra de nous investir davantage dans le  renforcement de nos infrastructures sociales et physiques, telle la construction de logements qui reste une de nos préoccupations majeures. En effet le logement reste une préoccupation. Quoique nous ne serons jamais à même de satisfaire la totalité de la demande, cela ne nous empêchera pas  tout de même de continuer, voire d’intensifier, nos efforts visant à aider les familles à disposer de leur propre toit. A cet égard plusieurs mesures sont déjà en route pour répondre à cette nécessité. Il y a entre autres l’augmentation du Housing Loan Scheme (Régime de prêts au logement), qui passera de 500 000 à 750 000 roupies ; l’augmentation du Second Prêt au Logement, qui passera de 300 000 à 400 000 roupies ; une augmentation du Housing Extension Scheme (Plan d'extension du logement) et une révision des critères de qualification pour le Home Savings Scheme (Plan d'Epargne pour le Logement). Ces mesures prendront effet le 1er Juillet. Parallèlement le Self Financing Scheme (Système de participation au financement) débutera d’ici septembre par la construction de logements à L'Île Perseverance en faveur de ceux qui sont inscrits à ce Système. Le financement se fera par le biais des emprunts qu’ils ont contractés dans le cadre de ce Système.

Un élément clé de notre transition vers le statut de Pays à haut revenu, c’est le renforcement de l’esprit entrepreneurial et le développement des petites entreprises. Nous devons créer plus de petites et moyennes entreprises afin que notre économie continue à monter en flèche. Elles constituent l’un des piliers, voire la locomotive de notre croissance. C’est surtout l’un des domaines où le partenariat public/prive connait sa plus forte expression et que nous devons continuer à encourager. Mon Gouvernement y tient énormément et continuera à apporter tout son appui à son développement et son expansion. L’ouverture en septembre prochain du Centre de Micro Entreprises de Providence représentera à cet égard un pas significatif. A l’avenir, on pourrait aménager des centres identiques dans d’autres régions, si la demande et la nécessité l’exigent.

Un  pays en marche a besoin de toutes ses forces vives. ll a surtout besoin de sa jeunesse, une jeunesse dynamique, responsable, disciplinée et imprégnée des valeurs solides et patriotiques. Nous avons  besoin de notre jeunesse. Car ce sont les jeunes qui seront les futurs dirigeants de ce pays. Et nous fondons beaucoup d’espoir sur eux. Ce faisant, nous continuerons toujours à mettre à leur disposition les ressources nécessaires à l’épanouissement de leur potentiel et pour les préparer à faire face à l’avenir, l’avenir des Nouvelles Seychelles qu’ils sont en train d’aider à construire.

Chers Frères et Sœurs Seychellois

Depuis que ce parti est au pouvoir il y a 37 ans, notre politique de développement a été toujours articulée sur le peuple. L’homme est toujours resté au centre de notre développement. Il en a résulté une inclusion sociale et politique qui a éliminé toute discrimination, qui a instauré la justice sociale et créé plus d’opportunités, de bien-être et de bonheur pour tous les Seychellois. C’est ça qui a fait le progrès de notre pays.

Le progrès de notre pays implique tous les Seychellois.  Chacun de nous y a un rôle à jouer, une contribution à apporter. A cet égard, les dirigeants ont une responsabilité primordiale. C’est pour cette raison qu’ils doivent rester constamment connectés au peuple, être à son écoute, l’encourager, améliorer ses conditions de vie et répondre à ses attentes.

Pour être au fait de ce qui se passe sur le terrain, il faut y être. Il faut être constamment engagé. Nous ne pouvons pas nous confiner dans nos bureaux, dans notre petit confort, et nous contenter de donner des ordres. Au contraire, nous  devons répondre présents sur le terrain afin de rester soudés au peuple, en donnant l’exemple à travers notre action pour soulager la vie des gens et de la communauté.

Aujourd’hui je lance donc un appel solennel afin que tous les Ministres, Membres de l’Assemblée Nationale et Administrateurs de district, continue d’accomplir ce devoir dans les districts et les communautés. C’est en restant connectés au peuple, qu’ils mériteront son respect, son soutien et sa reconnaissance.

Cet appel s’adresse aussi aux fonctionnaires. Continuez à prendre vos responsabilités au sérieux! Améliorez votre productivité et valorisez-la! Offrez un bon service à vos concitoyens et traitez-les avec respect et sans partialité! La loi et le règlement doivent être valables pour tout le monde, de façon équitable, sans distinction ni discrimination, et sans partialité.

Le Gouvernement d’une société en marche reste toujours attaché aux valeurs démocratiques. Ce Gouvernement respecte et pratique l’Etat de droit. Il est conscient des devoirs et responsabilités qui lui permettent de garantir à tous les citoyens, l’ordre, la paix et la sécurité. De même qu’il est conscient du fait que la démocratie est un processus en constante évolution. Aussi cherche-t-il, en consultation avec le peuple, tous les voies et moyens susceptibles de renforcer les institutions démocratiques du pays. C’est ça la marque de mon Gouvernement, qui est toujours à l’écoute du peuple auquel il reste soudé.

J’ai procédé à des consultations et beaucoup réfléchi. Et je suis arrivé à la conclusion que dans la phase actuelle de notre développement, et dans l’intérêt de notre nation, il était nécessaire de créer un forum consultatif qui aiderait à rester connecté au peuple.

J’ai donc décidé de créer ce forum de haut niveau que je présiderai moi-même qui sera composé de personnages qui, indépendamment de leur appartenance politique, se sont distingués par leur connaissance, leur expérience, leur bonne volonté et leur service à la nation. Le rôle de ce forum sera de se pencher sur les questions qui concernent directement l’intérêt national afin de faire des propositions concrètes au Gouvernement qui les examinera avec toute l’attention qu’elles requièrent. Ses membres seront totalement libres de débattre de toutes les questions qui touchent l’avenir des Seychelles dans tous les domaines tels que l’unité nationale, l’inclusivité : politique, économique, sociale, morale, culturelle.

La consultation est, pour moi, la clé de l’unité nationale. Elle aide le Gouvernement à prendre de bonnes décisions. Elle stimule la démocratie qui en sort revigorée et vainqueur. C’est ça - uniquement cela - qui motive ma décision.

Peuple Seychellois

Avant de terminer, je vous invite à vous associer à moi pour rendre un hommage mérité à toutes les personnes et toutes les organisations qui, pendant ces vingt dernières années, n’ont ménagé aucun effort afin d’assurer le succès et l’éclat des festivités de la Journée Nationale.  Je salue en particulier les hommes et les femmes en uniforme qui assurent l’ordre, la paix et la sécurité dans le pays avec conscience et loyauté. Ils sont les garants de notre liberté, les défenseurs de notre souveraineté et de notre intégrité territoriale. Nous leur exprimons toute notre gratitude. Nous leur promettons de continuer à prendre les mesures nécessaires à l’amélioration continue de leur bien-être.

J’aimerai également profiter de cette occasion pour exprimer ma gratitude aux Forces Armées françaises pour leur participation à ce défilé traditionnel. Merci de votre fidélité et de votre soutien!

Chers Frères et Sœurs Seychellois

Un peuple uni est un peuple en paix avec lui-même. Et un peuple en paix avec-lui-même, est un grand peuple, un peuple généreux, un peuple qui a effacé la haine, l’intolérance, les injustices, les conflits, etc. Il n’y a rien d’impossible pour un peuple uni. Ses ambitions de réussite sont à l’échelle de ses aspirations. Son courage est inébranlable. Sa détermination est puissante. Sa vision est concentrée sur un meilleur avenir.

C’est l’unité nationale qui sous-tend notre marche vers un meilleur avenir. C’est l’unité nationale aussi qui résout et annihile les conflits. C’est elle qui efface les différences. Notre plus grand atout, c’est donc notre unité nationale. Personne -  je répète personne - ne pourra me convaincre du contraire. Personne ne pourra aussi me distraire de cette idée. Car pour moi, il ne peut rien y avoir de plus important que ça. Aussi, je n‘aurai de cesse de dédier ma vie, mon courage et tous mes efforts à la promotion et la consolidation de cette unité. Car c’est notre perche de salut pour franchir de nouvelles frontières. Je sais que dans cette entreprise -  et je le dis non sans fierté - que je peux toujours compter sur la grande majorité des Seychellois. Les Nouvelles Seychelles dépendent de nous. Faisons-le pour elles! Pour nos enfants!

Je vous remercie, et je souhaite à tous les Seychellois d’ici et à travers le monde une Joyeuse Fête Nationale !

Que Dieu continue à nous guider et protéger notre pays!

 

View all speeches