Speeches

State House

Discours du Président James Alix Michel à l’occasion de l'Inauguration du Monument de La Liberté le 29 juin, 2014

Sun, 29 June 2014

Chers Frères et Sœurs Seychellois

Monsieur le Vice-Président

Excellences

Distingués Invités

Que peut-il y avoir de plus cher et de plus précieux pour un peuple, comme pour un individu, que la liberté? Que d’encre coulée durant des millénaires pour la liberté! Combien de larmes ont-elles été versées pour elle ? Combien d’injustices commises en son nom ? Combien de sang a-t-elle fait couler ? Et combien d’hommes et de femmes ont-ils péri pour elle?

Rien, et personne ne peut empêcher la marche et la progression inexorable de l’humanité vers la liberté. Car elle est l’aspiration première de l’homme.  Elle est en effet dans son âme, dans son cœur et dans son esprit.

La liberté finit toujours par triompher du mal, de l’injustice, de la haine et de la répression. Et c’est elle qui engendre les autres aspirations que l’on pourrait éprouver. Elle forme le socle d’une société démocratique, d’égalité et de justice. Une société où règne l’Etat de droit.

Les Seychelles sont une terre de liberté. Une liberté qui n’a pas toujours été un phénomène acquis. A chaque étape de son histoire, le peuple a dû se battre pour sa conquête. Sa voix fut parfois étouffée. A l’exemple de l’époque esclavagiste. Imaginez les souffrances que nos ancêtres ont dû y subir! Imaginez l’inégalité et les injustices de l’époque coloniale ! Imaginez la souffrance endurée en silence par tous ceux-là, nos descendants notamment! En y pensant, force est de s’incliner devant leur mémoire, non sans admiration et respect pour leur stoïcisme. Parce qu’en dépit de tout ce qu’ils pouvaient subir, ils n’ont jamais perdu l’espoir d’être libres un jour. Et ce qu’ils n’ont pu réaliser en leur temps, nous qui les avons succédé, l’avons rendu possible.

Notre aspiration à la liberté, notre soif de liberté et notre lutte pour la liberté, ont conduit à l’indépendance des Seychelles. Aujourd’hui, nous célébrons les 38 ans depuis que les Seychelles sont devenues un Etat libre, indépendant et souverain. En effet, il y a de cela 38 ans depuis que nous avons revendiqué notre droit à forger notre propre destin faisant du 29 Juin une date qui appartient à tous les Seychellois. C’est une date rassembleuse. Une date porteuse d’espoir. Une date qui symbolise la naissance de la nation seychelloise en tant que peuple libre.

L’importance capitale de la journée de l’Indépendance dans notre histoire, sa signification pour le peuple seychellois, ne peut et ne doit être ni minimisée, ni banalisée. C’est une date qui exige quelle soit commémorée solennellement et avec le plus grand respect et déférence possibles. Et bien entendu dans la joie.

L’année prochaine, comme je l’avais déjà annoncé, la Journée de l’Indépendance sera célébrée en tant que Journée Nationale.

Chers compatriotes,

Nous avons le devoir et l’obligation de protéger et de promouvoir les acquis de nos 38 ans d’indépendance. La liberté acquise par notre peuple suite à une lutte pénible pourrait s’avérer vaine si nous ne dépassons pas les divisions inutilement créées par la polarisation politique. Le jour de l’indépendance, permettez-moi de me répéter, appartient à tous les Seychellois sans exception. C’est le jour où nous devons nous départir de toute différence oppositionnelle. C’est le jour où on se dévoue encore plus  à la cause de la nation seychelloise, à la cause de la construction des Nouvelles Seychelles. C’est ce jour où le flambeau de l’unité nationale et le patriotisme illuminent tous les Seychellois de leur splendeur. C’est ce jour où, debout fièrement ensemble, nous prononçons solennellement les paroles vénérées de notre Constitution : « Conscient et fier, étant de différentes races, d'avoir appris à vivre ensemble en une seule nation sous la divine Providence…. »

La commémoration de l’indépendance incarne tout cela, et encore ! Elle est représente la liberté. C’est un symbole puissant d’unité nationale. Nous célébrons dans l’unité et la fraternité la force des liens qui nous unissent et font de nous un grand peuple. C’est l’unité et la cohésion nationale qui sont notre force et qui font notre grandeur. Ce sont elles qui nous soutiennent et nous inspirent dans nos efforts de construction d’une nation unie, démocratique, prospère et toujours libre.

Chers Frères et Sœurs Seychellois

Un peuple a besoin de symboles pour l’aider à vivre la mémoire de son passé, pour illuminer son présent et baliser son avenir. Une nation doit toujours s’inspirer de son histoire pour bâtir l’avenir. Et l’avenir se construit dans et avec la liberté.

Aujourd’hui, à l’occasion du trente-huitième anniversaire de l’indépendance, nous aurons notre propre monument qui évoque de façon éloquente la liberté. C’est un monument qui symbolise l’unité de notre peuple, le patriotisme, l’espoir et la marche d’une nation  vers un avenir plein de promesses. Il rend hommage à notre jeunesse. Comme il évoque la richesse et la beauté de notre environnement, sans  oublier notre symbole national.

Je vous laisserai découvrir et apprécier vous-même sa splendeur, sa signification et son symbolisme, quand je le dévoilerai. En attendant, c’est le lieu pour moi d’exprimer, au nom du peuple seychellois et en mon nom personnel, ma profonde gratitude à tous les individus et à toutes les organisations qui se sont investis avec dévouement, passion et amour à la réalisation de ce projet.

Dans ce contexte, je voudrais, à prime abord, remercier  Monsieur Tom Bowers, pour la conceptualisation, le design et le moulage de ce Monument de la Liberté. Merci Tom, merci à ta famille !

Je voudrais aussi adresser mes remerciements à la fonderie ‘’Bronze Age’’, de Cape Town, pour la fabrication de ce magnifique monument.

Mes remerciements vont également au Ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Habitat, M. Christian Lionnet et ses collaborateurs, pour leur engagement par rapport à la conceptualisation et l’aménagement du site qui accueille le nouveau monument.

Merci aussi à Green Island Construction Company, sous la direction et la supervision de M. Glenny Savy, pour l’exécution de tous les travaux.

Chers Compatriotes,

Faisons en sorte que l’esprit de ce monument guide notre pensée et nos actions vers un élan patriotique animé par l’amour de notre prochain et de notre patrie. Puisse-t-il nous inspirer vers des lendemains et un monde  plus fraternels. Laissons-le inspirer nos efforts pour œuvrer en faveur d’une Nouvelle Seychelles dans laquelle seront bannis la haine, le préjudice et les récriminations. Laissons-le nous inspirer afin que l’amour règne dans notre pays. Laissons la douleur de notre passé, la douleur de plus de deux siècles d’histoire, renforcer notre conviction de créer une Seychelles unie et en paix. Laissons la victoire et le succès de notre passé nous inspirer de nouveaux succès et victoires.

Les Seychelles nous exhortent toujours vers la paix et l’unité, qui sont indivisibles. Elles sont indissociables de la prospérité et la liberté. Elles construisent l’avenir. Marchons ensemble, unis dans l’espoir et la confiance en l’avenir, et en notre Nouvelle Seychelles !

Je souhaite que ce Monument de la Liberté devienne cette étoile qui illumine la route de tous les Seychellois de bonne volonté, et qu’il nous guide dans nos entreprises ! Qu’il représente toujours et pour toujours la liberté de tous les Seychellois, l’unité de notre nation, et l’unité de notre Nouvelle Seychelles!

Je souhaite à tous les Seychellois qui sont ici et partout dans le monde une très bonne Fête d’indépendance !

Que Dieu nous protège et étende sa bénédiction sur notre pays !

J’ai à présent l’honneur et le grand plaisir de dévoiler le Monument de la Liberté.

View all speeches