Speeches

Foreign Affairs

Discours Du President De La Republicque Des Seychelles, Monsieur James Alix Michel, Devant Le Mouvement Des Entreprises De France (MEDEF) A Paris Le 3 Decembre 2014

Fri, 05 December 2014

Monsieur le Président de MEDEF International,
Madame l'Ambassadeur de France auprès des Seychelles
Mesdames et Messieurs les Chefs d'Entreprises,
Mesdames et Messieurs,

Merci de votre accueil chaleureux qui me touche beaucoup. Cet accueil témoigne, comme vous l'avez si bien dit, de cette amitié profonde qui lie les Seychelles et la France. C'est une amitié qui nous unit depuis si longtemps.

Merci aussi des mots d'encouragement que j'ai pu entendre et de la volonté de certaines entreprises de vouloir travailler avec les Seychelles. Nous avons en ce moment aux Seychelles une façon originale d'inviter tout un chacun à faire ce qu'il y a lieu de faire pour préparer l'avenir. En créole, nous disons : « Leve debrouye! », c'est-à-dire que chacun que se lève et se débrouille ou fasse ce qu'il peut ! C'est dire que nous sommes un pays où on veut vraiment travailler, où on veut collaborer avec des partenaires, et la France est à cet égard un partenaire privilégié. Elle l'a toujours été et elle le sera toujours !

Permettez-moi maintenant de donner un petit aperçu de nos relations.
Dans l'histoire des relations franco-seychelloises, c'est la première fois qu'un Chef d'Etat de la République des Seychelles siège avec le patronat français. Je mesure la portée de l'événement et je le considère déjà comme le signe annonciateur d'un partenariat mutuellement bénéfique.

Permettez-moi de vous dire donc, combien j'apprécie à sa juste valeur cette rencontre. Aussi je tiens à remercier les autorités françaises pour l'avoir initiée et organisée, et Madame l'ambassadeur ici présente qui a vraiment œuvré et insisté afin qu'elle ait lieu.

Mesdames et Messieurs,
Les Seychelles sont un petit pays de moins de cent mille habitants. Nous sommes en fait quatre vingt dix mille. Nous occupons une position géoéconomique et géostratégique importante dans l'Océan Indien. Et cette position fait de nous une passerelle importante entre l'Afrique et l'Asie.

Les Seychelles d'aujourd'hui sont le fruit d'un peuplement issu de tous les continents. Ces origines multiples sont, avec les migrations récentes, le fondement même de la richesse de notre nation et de l'évolution de notre culture créole.

Les Seychelles d'aujourd'hui sont aussi un pays métissé, des jeunes et des femmes avides d'entreprendre. Nous sommes une nation active et inventive qui fonde son développement sur le travail et la diversification de ses activités. L'innovation et la connaissance du savoir  sont au cœur de notre programme de développement.

Les Seychelles sont avant tout un pays d'opportunités. Il y a de la place pour le renforcement de notre coopération. Les domaines du tourisme, de l'énergie renouvelable, de l'Economie bleue dans tous ses aspects, des infrastructures et logistiques portuaires, des services, de l'environnement, regorgent d'opportunités. Et l'expertise française dans ces secteurs et dans bien d'autres n'est plus à démontrer. Mon Ministre des Affaires Etrangères vous donnera, dans un instant, un aperçu de toutes ces opportunités.

Les Seychelles ont exprimé le souhait de voir un renforcement des aspects maritimes de « l'économie verte », c'est-à-dire l'Economie bleue. Nous sommes un archipel disposant d'une Zone Economique Exclusive représentant plus de 1,3 million de km2. Cet immense espace marin est un formidable gisement de ressources qui ne demande qu'à être exploité à travers un partenariat gagnant-gagnant.

L'Economie Bleue est un secteur qui ouvre les portes de l'avenir pour les investisseurs et les hommes d'affaires. Elle libère les énergies de la région, et crée la croissance et la prospérité de demain.

Nous n'oublions pas que la France a été le premier pays à entrer en partenariat avec nous pour valoriser, en 1984, la pêche thonière. Grace à ce partenariat et au savoir-faire français, Victoria est devenue aujourd'hui le premier port thonier de l'Océan Indien. A l'image de la pêche thonière qu'elle a su excellemment développer avec les Seychelles, la France peut aussi tenter dans le secteur de l'Economie bleue une expérience encore plus imaginative, créatrice et innovante.
Il y a quelques jours, nous avons signé un accord avec une compagnie française - SAPMER - pour développer encore de nouvelles infrastructures pour la pêche. Cela montre qu'il y a encore beaucoup de possibilités à explorer à l'avenir.

L'histoire, la proximité géographique, la présence aux Seychelles de Français par la résidence ou le travail, notre proximité linguistique et culturelle, ont créé entre nos deux pays une relation singulière, pour ne pas dire une communauté de destin.

En effet, la France et les Seychelles partagent un riche patrimoine historique qui a influencé en grande partie la personnalité du peuple seychellois dans sa langue, sa culture, ses coutumes et dans son ancrage dans l'Océan Indien. Nous n'oublions pas que la continuité territoriale fait que la France a été toujours présente dans l'océan Indien à travers La Réunion.

Notre vision est celle d'une Seychelles plus belle qu'avant, havre de paix, modèle de démocratie et véritable hub régional d'échanges et de services à forte valeur ajoutée.

Les réformes économiques que nous avons entreprises depuis 2008, et qui sont appuyées par les partenaires techniques et financiers comme le Club de Paris, le Fonds Monétaire International et la Banque Mondiale, traduisent, sans équivoque, notre option d'une économie libérale à visage humain.

Notre petit pays est aujourd'hui un authentique modèle de démocratie, un Etat de droit avec des institutions solides, une justice indépendante, une presse libre et une société civile particulièrement dynamique.

Les Seychelles d'aujourd'hui, c'est également ce pays qui a choisi de reposer son développement sur les fondements que sont :

-    La bonne gouvernance ;

-    Le respect des droits de l'Homme et le renforcement de la démocratie ;

-    Une configuration géographique propice à l'écotourisme et un environnement préservé;

-    Un environnement des affaires attractif et en pleine amélioration;

-    Une économie libérale sans obstacle au transfert des bénéfices;

-    Un cadre macroéconomique assaini;

-    La participation et la responsabilisation des populations ;

-    La promotion des services sociaux de base ...

Membre de la Commission de l'Océan Indien, de la Communauté de Développement de l'Afrique Australe, (SADC) et du Marché Commun de l'Afrique Orientale et Australe (COMESA), les Seychelles sont une passerelle vers un vaste espace économique de plus de trois cents millions de consommateurs.

Nous sommes un pays sécurisé, un pays d'avenir avec des perspectives de croissance certaines, un climat des affaires sain, un guichet unique opérationnel, que confortent une réelle volonté d'aller de l'avant, et un fort engagement à lutter contre le blanchiment des capitaux.

Vous pouvez, à cet égard, être convaincus de trouver en nous des partenaires fiables, engagés et ouverts, un peuple discipliné et travailleur, résolument engagé à asseoir les bases durables de sa relance économique et de son développement.

Notre ambition est de faire progresser les Seychelles. Cela se fera grâce à notre engagement inébranlable à transcender toutes les difficultés. Cela se fera aussi, j'en suis sûr, grâce à l'indispensable partenariat avec les investisseurs privés, dont vous constituez l'un des fleurons.

Je suis convaincu que vos expertises et expériences dans le partenariat franco-seychellois seront très utiles à partager, afin d'en tirer les meilleures leçons, pour faciliter davantage la croissance accélérée des Seychelles.

Les Seychelles vous seront reconnaissantes pour cette confiance et cet engagement résolus et efficaces à ses côtés.

Je donne donc, à toutes et à tous, rendez-vous aux Seychelles. Je vous donne l'assurance que les Seychelles sauront mériter votre confiance.

Je vous remercie, mais avant de terminer je voudrais vous dire que les Seychelles sont certes un lieu opportun pour les affaires, où nous pouvons bien travailler ensemble. Mais c'est aussi un lieu charmant, un petit paradis, propice aux vacances. Vous êtes donc tous invités à le découvrir, du moins ceux qui ne l'ont pas encore fait!
Je vous remercie!

View all speeches