Speeches

State House

ANNONCE DES PROCHAINES ELECTIONS PRESIDENTIELLES PAR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, LE 1er OCTOBRE 2015

Fri, 02 October 2015

Peuple Seychellois,

Pendant ces derniers onze ans, nous avons fait corps ensemble pour hisser les Seychelles là où elles sont aujourd’hui. La tâche n’a pas été facile. Nous avons connu des moments difficiles. Mais nous avons persévéré dans l’effort. Nous avons pris des décisions courageuses qui nous ont permis de surmonter les situations les plus critiques. Notre unité et le fait d’être restés solidaires nous ont été d’une grande aide. Ensemble nous nous sommes ainsi attelés à la construction des Nouvelles Seychelles.

 

Et nous avons réussi. Nous avons fait d’immenses progrès, en passant d’une situation de pénurie, une situation de ‘napa’ à une situation d’abondance où rien ne manque dans le pays. Nous avons reformé notre politique de protection sociale afin d’en améliorer l’efficacité. C’est une reforme qui est appelée à se poursuivre. Les reformes ont porté également sur la santé et l’éducation. Nous avons bâti beaucoup de logements. Et nous avons créé beaucoup d’emplois. De nombreuses petites entreprises ont vu le jour et plus de crédits ont été mis à la disposition des petits entrepreneurs seychellois. Par ailleurs, notre réserve en devises étrangères est passée de 23 millions à 500 millions de dollars américains. Dans la même lancée, nous sommes passés du statut de pays à revenu intermédiaire à celui de pays à revenu élevé. Parallèlement, nous avons renforcé nos institutions républicaines. Nous avons consolidé notre démocratie et amendé les lois qui le nécessitaient. Tout cela a permis ainsi au peuple de prendre une part active à la vie politique et socio-économique du pays.

Oui, nous avons incontestablement fait beaucoup de progrès. Le pays s’est complètement métamorphosé. Cela, ajouté aux reformes que nous avons entreprises, constitue une étape décisive du processus de développement de l’histoire moderne de notre pays. Bien sûr l’histoire ne s’arrête pas là. Car le moment est venu d’aborder une autre étape encore plus dynamique.

.

Comme Président de tous les Seychellois, j’ai toujours mis les intérêts, le progrès et l’avenir des Seychelles au-dessus de toute considération politique, voire des intérêts de mon propre parti. J’ai toujours œuvré pour tous les Seychellois. Et je continuerai toujours ainsi. Car la confiance que le peuple m’a toujours accordée depuis mon accession à la magistrature suprême a renforcé ma conviction de la nécessité de cette démarche. La confiance que vous m’avez prêtée à deux reprises est un témoignage éloquent de votre rejet des tentatives de division, et de ce désir constant de continuer dans la voie du progrès, ce dans un climat de paix, d’unité et de sécurité.

Mais que voyons-nous aujourd’hui? Nous sommes témoins de diverses déclarations aussi contradictoires que confuses sur l’avenir des Seychelles. Des partis politiques sont en train de proposer diverses alternatives de développement. C’est bien sûr leur droit, car nous sommes en démocratie ; nous sommes dans un pays ouvert et tolérant. Cependant les alternatives qu’ils proposent accompagnées parfois de certaines allégations et spéculations, sont en train de mettre de la confusion dans les esprits. Sans compter qu’elles sont incohérentes et manquent de consistance. Le seul but qui les anime c’est de retirer James Michel du pouvoir. Mais ça, c’est le peuple, et seulement le peuple, qui en décidera.

C’est dire que le moment est venu de décider si nous voulons continuer dans la voie que nous avons jusqu’ici empruntée   ensemble. Le temps est venu de décider encore une fois de l’avenir que nous voulons construire pour notre pays, pour notre famille et pour nos enfants. Le temps est venu pour le peuple seychellois de décider.

C’est pour cette raison que j’ai décidé, conformément à l’article 52 A (2) de la Constitution, de vous faire part de ma décision de convoquer le peuple seychellois aux urnes pour des élections présidentielles. L’annonce paraitra demain 2 octobre dans la Gazette (le journal officiel). C’est la Commission électorale qui décidera de la date.

Chers Frères et Sœurs Seychellois,

J’ai décidé de solliciter votre suffrage pour un nouveau mandat, comme me l’autorise la Constitution. Ca sera mon troisième et DERNIER MANDAT. Je me présente, non par soif de pouvoir encore moins  parce que je veux m’accrocher, mais parce que j’ai envie de  poursuivre le travail que j’ai entamé. J’ai l’expérience qu’il faut pour cela et vous pouvez me faire confiance. Ce que nous avons accompli ensemble est déjà un témoignage de cette confiance et que vous continuez à me prêter. J’en ai encore la force et l’énergie ainsi que ce désir inextinguible de m’investir totalement pour les Seychelles.

 

Comme vous savez, ça ne sera pas un recommencement, mais plutôt la poursuite de ce grand projet d’édification de notre Nouvelle Seychelles. Je suis totalement prêt à faire route avec vous. Car je veux que notre pays continue dans la voie du développement, du progrès, de la stabilité et de  l’unite que j’aspire à léguer à mon successeur. Mon seul but, c’est d’asseoir l’avenir de notre pays et de nos enfants dans les meilleures conditions possibles.

C’est à travers son suffrage que le peuple  désignera celui  qui est le plus apte à traduire ses intérêts et ses aspirations.

Dans ce contexte, je vous recommande de vous inspirer uniquement du travail que nous avons accomplis ensemble. Je vous demande de songer à toutes les opportunités qui existent aujourd’hui dans notre pays. Je vous invite à  penser au rayonnement et à la belle image dont jouissent les Seychelles aujourd’hui sur la scène internationale. Que notre unité nationale et vos légitimes aspirations soient pour vous des sources d’inspiration!

Inspirons-nous et puisons notre motivation dans les valeurs du peuple. Appuyons-nous sur les valeurs qui ont sous-tendu notre marche jusqu’ici. Ce sont ces fortes valeurs qui nous distinguent des autres, qui font notre force et qui stimulent notre unité. Ce sont elles qui nous guideront à l’ avenir. Des valeurs incrustées en nous et qui nous poussent à crier fort : « Je suis fier d’être Seychellois ! »

J’ai confiance en l’avenir des Seychelles. J’ai confiance aussi  en la maturité et à la sagesse du peuple seychellois. Et je ne doute pas de son soutien.

Ensemble nous triompherons ! Ensemble nous cheminerons vers plus de progrès ! Marchons ensemble pour encore plus de stabilité et d’unité. Restons ensemble, toujours ensemble pour notre Seychelles !

Merci ! Et que Dieu bénisse les Seychelles !

 

View all speeches